jeudi, janvier 05, 2006

Cyberaction: Non au stockage de pesticides de Ternas

Merci de participer à la cyberaction ci-dessous diffusée par nos amis de l'association NATS dans le pas de Calais qui se battent contre l'implantation d'un dépôt géant de pesticides ( 2400 tonnes) dans le Pas de Calais. Merci également de la diffuser dans vos réseaux.


Meilleurs voeux à tous et toutes,

François VEILLERETTE
MDRGF
_____________________________________________________
CYBERACTION contre un stockage de 2400 TONNES DE PESTICIDES
Vous trouverez tous les renseignements complémentaires sur ce dossier sur : http://nats62.free.fr

Luttons ensemble contre ce projet de stockage de 2400 tonnes de pesticides en envoyant une lettre deprotestation au Préfet du Pas-de Calais, au Ministre de l'Ecologie et au Président de la République

COMMENT AGIR?
1 Copiez les lettres ci-dessous pour chaque destinataire,signez et envoyez
2 Les LETTRES SONT A ENVOYER (entre 2 lignes XXXXXXXXXXXXXXXXXXXX)

A) POUR LE PRÉFET DU PAS DE CALAIS : cliquez sur le lien suivant etcopiez la lettre ci -dessous et collez-la dans le masque de saisie,mettez votre nom et envoyez
http://www.pas-de-calais.pref.gouv.fr/nous_ecrire_form.php?id_contact=26
(objet : Protestation contre 2400 tonnes de pesticides dans le Ternois)

XXXXXXXXXXXXXXXXX Lettre Préfet du Pas de Calais XXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Monsieur le Préfet du Pas-de-Calais

Vous allez décider d'autoriser ou non le stockage de 2400 tonnes deproduits phytosanitaires sur la commune de Ternas.

Je me déclare opposé(e) à cette installation classée Seveso seuil haut.
Cette concentration, en un même site, d'une quantité importante desubstances reconnues pour la plupart dangereuses pour la santé humaineet l'environnement, n'a pas de justification valable au regard desrisques engendrés et de leurs conséquences irréversibles et nonmaîtrisables sur l'environnement. En outre, il est prévu de stocker666 tonnes de produits toxiques T et 15 tonnes de T+ dont certainsn'ont même pas d'antidotes connus.
De plus, il est troublant que la société ayant conçu ce projet aitdemandé à stocker des produits interdits d'utilisation et de vente enFrance : ce manque de rigueur accroît considérablement mon inquiétude,d'autant plus que 10 % des produits susceptibles d'être entreposés surce site n'ont pas été révélés.
Je demande l'application du principe de précaution afin, desauvegarder pour les générations futures la ressource « eau » et depréserver la qualité des milieux naturels liés aux rivières, dans ceterritoire du Ternois, rural et proche d'agglomérations et de secteursindustriels. D'ailleurs, le projet ne présente pas la meilleuretechnologie possible concernant le rejet des eaux.
J'ajoute qu'un incendie provoquerait des retombées de poussièrespolluantes sur un espace important, et que les infrastructures localessont inadaptées à cette activité.
Cette installation ne s'intègre pas dans un développement durable de la région.
Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de mon engagementpour la protection de l'environnement et de la santé humaine.

Nom :
Prénom :
Commune :
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

B) POUR LA MINISTRE DE L'ECOLOGIE : ouvrez un nouveau message etcopiez la lettre ci dessous et collez-la dans le nouveau message,mettez votre nom et envoyez à :
ministere@ecologie.gouv.fr
(objet : Protestation contre 2400 tonnes de pesticides dans le Ternois)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXX Lettre Ministre de l'écologie XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Madame le Ministre de l'Ecologie et du développement durable

Monsieur le Préfet du Pas-de-Calais est sur le point de déciderd'autoriser ou non le stockage de 2400 tonnes de produitsphytosanitaires sur la commune de Ternas.
Je me déclare opposé(e) à cette installation classée Seveso seuil haut.
Cette concentration, en un même site, d'une quantité importante desubstances reconnues pour la plupart dangereuses pour la santé humaineet l'environnement, n'a pas de justification valable au regard desrisques engendrés et de leurs conséquences irréversibles et nonmaîtrisables sur l'environnement. En outre, il est prévu de stocker666 tonnes de produits toxiques T et 15 tonnes de T+ dont certainsn'ont même pas d'antidotes connus.
De plus, il est troublant que la société ayant conçu ce projet aitdemandé à stocker des produits interdits d'utilisation et de vente enFrance : ce manque de rigueur accroît considérablement mon inquiétude,d'autant plus que 10 % des produits susceptibles d'être entreposés surce site n'ont pas été révélés.
Je demande l'application du principe de précaution afin, desauvegarder pour les générations futures la ressource « eau » et depréserver la qualité des milieux naturels liés aux rivières, dans ceterritoire du Ternois, rural et proche d'agglomérations et de secteursindustriels. D'ailleurs, le projet ne présente pas la meilleuretechnologie possible concernant le rejet des eaux.
J'ajoute qu'un incendie provoquerait des retombées de poussièrespolluantes sur un espace important, et que les infrastructures localessont inadaptées à cette activité.
Cette installation ne s'intègre pas dans un développement durable de la région.
Veuillez agréer, Madame le Ministre, l'expression de mon engagementpour la protection de l'environnement et de la santé humaine.

Nom :
Prénom :
Commune :

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

C) POUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE : cliquez sur le lien suivant etcopiez la lettre ci -dessous et collez-la dans le masque de saisie,mettez votre nom et envoyez :
http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
(sujet : l'environnement)

XXXXXXXXXXXXXXXX Lettre Président de la République XXXXXXXXXXXXXXXXXX
Monsieur le Président de la République
Monsieur le Préfet du Pas-de-Calais est sur le point de déciderd'autoriser ou non le stockage de 2400 tonnes de produitsphytosanitaires sur la commune de Ternas.
Je me déclare opposé(e) à cette installation classée Seveso seuil haut.
Cette concentration, en un même site, d'une quantité importante desubstances reconnues pour la plupart dangereuses pour la santé humaineet l'environnement, n'a pas de justification valable au regard desrisques engendrés et de leurs conséquences irréversibles et nonmaîtrisables sur l'environnement. En outre, il est prévu de stocker666 tonnes de produits toxiques T et 15 tonnes de T+ dont certainsn'ont même pas d'antidotes connus.
De plus, il est troublant que la société ayant conçu ce projet aitdemandé à stocker des produits interdits d'utilisation et de vente enFrance : ce manque de rigueur accroît considérablement mon inquiétude,d'autant plus que 10 % des produits susceptibles d'être entreposés surce site n'ont pas été révélés.
Je demande l'application du principe de précaution afin, desauvegarder pour les générations futures la ressource « eau » et depréserver la qualité des milieux naturels liés aux rivières, dans ceterritoire du Ternois, rural et proche d'agglomérations et de secteursindustriels. D'ailleurs, le projet ne présente pas la meilleuretechnologie possible concernant le rejet des eaux.
J'ajoute qu'un incendie provoquerait des retombées de poussièrespolluantes sur un espace important, et que les infrastructures localessont inadaptées à cette activité.
Cette installation ne s'intègre pas dans un développement durable de la région.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mon engagementpour la protection de l'environnement et de la santé humaine.

Nom :
Prénom :
Commune :
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

2 - Afin de nous permettre de suivre l'action, merci de nous mettre encopie de vos envois ou de nous faire parvenir un mail nous informantde votre participation à ternasphyto@gmail.com

Merci de diffuser cette cyberaction dans tous vos réseaux, carnetsd'adresses, listes de diffusions...

A bientôt

NATS « Association Non à Ternois Seveso »mailto:»ternasphyto@gmail.com
http://nats62.free.fr/

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home