mardi, avril 04, 2006

Le code de gestion des pesticides du Québec entre en vigueur.

Aujourd’hui c’est un grand jour pour les Québécois et les Québécoises.Ce 3 avril, 2006 la phase finale du Code de gestion des pesticides du Québec entre en vigueur.Des citoyens et citoyennes ordinaires, comme Coalition pour les alternatives aux pesticides (CAP), ont réussis l’extraordinaire !

Félicitations à tous!
Ceci veut dire que 20 ingrédients actifs dans les pesticides sontmaintenant bannis au Québec. 210 produits contiennent ces ingrédientspour l’entretien des pelouses. Ils sont dorénavant interditsd’utilisation ou de ventes au Québec.
Ci-joint, l’information concernantces produits et le code de gestion des pesticides du Québec.
-interdiction d’appliquer les pesticides les plus nocifs sur lessurfaces gazonnées des espaces verts publics, parapublics et municipaux,sauf les terrains de golf;
-interdiction d’appliquer les pesticides les plus nocifs sur lessurfaces gazonnées des espaces verts privés et commerciaux, à compterd'avril 2006;
-interdiction d’appliquer la quasi-totalité des pesticides à l’intérieuret à l’extérieur des centres de la petite enfance et des écolesprimaires et secondaires et règles particulières pour l’application decertains pesticides dont l’utilisation demeure autorisée;
-interdiction d’effectuer certains traitements en aérosol à l’intérieurdes bâtiments;
-respect des distances d’éloignement des plans d’eau, cours d’eau et detoute prise d’eau lors de l’application de tout pesticide et lors de lapréparation des mélanges, variables selon les types d’équipementsutilisés; -respect des distances d’éloignement des zones habitées établies pourtout type d’équipement générant une dérive aérienne importante (ex. :dans les vergers agricoles), aéronefs et pour l’utilisation dans lescorridors routiers, ferroviaires ou d’énergie; et bien d’autres dispositions encore.
Pour obtenir une information plus détaillée voir le site du Ministère du développement durable du Québec en français :
http://mdrgf.c.topica.com/maaeFFVabpwZlbee6JsbafpL0Q/

site : http://www.mdrgf.org/

1 Comments:

At 15:24, Anonymous Enro said...

Lise Gauthier ne cache pas que le nouveau Code de gestion des pesticides est plus sévère que l'aurait souhaité l'Association des jardineries du Québec. C'est que certains pesticides maintenant interdits permettaient de soigner des maladies autrement incurables, en particulier chez les arbres.
"Quand on n'a plus de dernier recours, ça ne va pas bien. Selon nous, le simple fait de mettre les pesticides sous clef [comme cela se pratique depuis 3 ans] permettait déjà de faire de l'éducation auprès de la clientèle", estime Mme Gauthier.


La presse canadienne, 4 avril 2006

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home