mercredi, septembre 06, 2006

La secheresse ralentirait la degradation des herbicides

Suite aux canicules de 2003 et 2006, les sols europeens auraient des difficultes a tenir leur role dans la regulation des substances chimiques. Dans un communique du 4 septembre, le Centre allemand de recherche pour l’environnement et la sante indique que l’episode de 2003 a reduit les capacites des sols a degrader l’herbicide isoproturon. Selon Reiner Schroll, de l’Institut de l’ecologie du sol, les microorganismes presents dans le sol etudie degradaient la molecule a hauteur de 60% avant l’ete 2003. Mais par la suite, le processus de degradation s’est altere et a atteint un taux de 15% seulement dans les premiers centimetres de terre.

"La secheresse et la chaleur ont conduit a de profonds changements dans la composition des communautes microbiennes. Des changements qui se sont averes irreversibles, alors meme que le sol avait ete humidifie avant que les investigations ne soient menees", a declare Reiner Schroll. Ainsi, les bacteries qui degradaient l’isoproturon auraient ete particulierement endommagees, voire eliminees de la couche superieure du sol.

source : Journal de l'Environnement

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home